Le dentifrice “blanchissant”, une appellation trompeuse…

La santé bucco-dentaire fait partie des plus grandes préoccupations de tout un chacun. C’est pour cette raison que les dentifrices blanchissants de toutes sortes envahissent les allées des grandes surfaces et les spécialistes n’hésitent pas à en vanter les mérites avec des promesses de plus en plus trompeuses pour attirer plus de consommateurs. Mais que se cache-t-il réellement derrière ce produit et blanchit-il vraiment vos dents ? Voici les réponses.

Un dentifrice : qu’est-ce que c’est ?

Un dentifrice est un produit cosmétique comme tout autre qui agit spécialement sur les dents pour les nettoyer, enlever les tartres et prévenir des caries. Généralement, les pâtes dentaires présentes sur le marché suivent les normes en vigueur qui en limitent le pouvoir abrasif avec un indice d’abrasivité inférieur à 250. Par ailleurs, il existe 4 types de dentifrices : les dentifrices complets à usage quotidien pour ceux qui n’ont aucun problème dentaire particulier, les dentifrices reminéralisant pour ceux qui ont un émail sensible et plus vulnérable aux caries, les dentifrices désensibilisant pour les plus sensibles au sucre, à la chaleur et au froid et enfin les dentifrices blanchisseurs qui donnent de l’éclat à vos dents.

Le dentifrice blanchissant : les particularités

Généralement, un dentifrice classique est composé d’éléments abrasifs comme la silice hydratée ou le carbonate de calcium (dont les graines ont un diamètre moyen de 8 microns), d’agents polissant comme la perlite, de pigments opacifiants comme le dioxyde de titane ou de l’héxamétaphosphate de sodium. La plupart de ces éléments sont également présents dans les dentifrices blanchissants mais à des taux très variables, en fonction des besoins de chacun. Dans certains cas, pour des besoins plus spécifiques encore ou pour augmenter au maximum l’indice d’abrasivité et avoir des résultats plus conséquents, certains spécialistes y ajoutent d’autres composants comme le peroxyde d’hydrogène un puissant éclaircissant ou des agents nacrant pour augmenter en luminosité.

Un dentifrice blanchissant, pour une action en surface

Il est vrai que comme tout autre dentifrice, un blanchisseur apporte son lot de bienfaits, éclaircit les dents et les rend plus brillants, mais sans plus. Très souvent, dans les formules blanchissantes, les éléments abrasifs qui les composent comme les graines de silicate atteignent un diamètre d’environ 10 microns pour les rendre plus abrasifs. Toutefois, il n’agit qu’en surface pour éliminer les tâches et les colorations naturelles de l’émail. En enlevant ces colorations de surfaces, ces produits éclaircissent la surface supérieure des dents sans toucher à la dentine. Certes, un dentifrice blanchissant permet d’avoir un sourire éclatant, mais sans réellement blanchir les dents.

Pour un vrai blanchiment des dents : rendez-vous chez le dentiste !
Que valent vraiment les kits de blanchiment dentaire à domicile ?