Publié le : 08 novembre 20225 mins de lecture

Les dents d’une personne sont le fondement de sa santé bucco-dentaire. Lorsqu’une dent est manquante ou qu’une mâchoire entière a été retirée, il est nécessaire de remplacer ces composants vitaux par des implants dentaires. Des professionnels qualifiés peuvent placer ces implants dans une procédure totalement indolore qui ne nécessite aucun entretien. De plus, ces dispositifs permettent aux personnes de continuer à manger et à parler sans difficulté. Un implant dentaire est composé de trois éléments distincts : une vis ou un pilier positionné dans l’os de la mâchoire, servant de base à la dent ; une culée reliée au pilier par une couronne ; et une couronne visible qui repose sur le pilier.

Les étapes de l’assemblage d’un implant dentaire

Avant de commencer tout type de procédure, un dentiste examinera son patient au moyen de radiographies, d’empreintes et d’autres méthodes. Cela comprend la détermination du volume osseux disponible dans la partie de la mâchoire. Un dentiste peut recommander des procédures supplémentaires s’il détermine que le volume osseux est trop faible. Cela peut être dû à une perte osseuse dans les zones voisines ou à des lésions faciales causées par un volume osseux insuffisant.

Au cours de la procédure dentaire, il est nécessaire d’attendre un certain temps avant de pouvoir procéder à l’implantation. Il existe de nouvelles techniques qui peuvent réduire la quantité de masse osseuse nécessaire pour une prothèse dentaire. Une fois tous les tests nécessaires effectués, la procédure peut commencer.

L’étape suivante consiste à installer la vis dans l’emplacement sur l’os du sujet. Ensuite, un pilier métallique est positionné le long de la vis en titane. Une fois le pilier placé, le tissu gingival cicatrisera autour de celui-ci. Ensuite, un dentiste complète la dernière phase du processus : la pose de la couronne. Cette dernière est une dent de remplacement prothétique conçue pour s’adapter à une taille spécifique. Elle est généralement fabriquée à partir de céramique ou de zircone. Sur dentiste-tanson.lu, découvrez plus de détails sur la pose d’implant dentaire.

Quelles sont les attributions des implants dentaires ?

Les patients n’ont plus à se soucier de la position de leur prothèse grâce aux implants dentaires. Ces équipements fournissent un remplacement incroyablement naturel pour les dents perdues qui est également très durable. S’ils sont bien entretenus, ils durent habituellement toute une vie. Le titane est un substitut très durable, résistant à la corrosion et confortable pour les dents traditionnelles. Il est également biocompatible, ce qui signifie qu’il ne causera aucun dommage aux tissus environnants. Les implants fabriqués à partir de ce matériau métallique sont stable et très durables en raison de l’ostéointégration, qui provoque la fusion de l’os et du titane.

Le remplacement d’un ensemble complet de dents par des implants dentaires prévient la perte osseuse autour de la mâchoire. Lorsqu’une dent manquante n’est pas remplacée, la mâchoire commence à perdre de la masse au fil du temps, car elle perd sa stimulation en étant privée de nerfs et de circulation sanguine. En d’autres termes, le temps est le seul facteur qui détermine la quantité d’os perdus. La perte osseuse n’affecte pas seulement l’individu, mais aussi son environnement. Les dents et le tissu osseux de la mâchoire environnante changent de forme lorsque la perte osseuse les éloigne les uns des autres. L’implantation d’implants dans l’os peut aider à atténuer la perte osseuse en fournissant un stimulus comparable à une racine dentaire.

Quels sont les risques des implants dentaires ?

Toute intervention chirurgicale comporte des risques. Lorsqu’un implant dentaire repose du côté osseux dans la mâchoire, certaines bactéries peuvent provoquer une péri-implantite, une infection pouvant entraîner une perte osseuse. De plus, il y a un risque d’infection des gencives quand l’implant est fixé à l’os. Les implants dentaires peuvent entraîner des complications des sinus telles que la sinusite ou des infections fréquentes des sinus. En outre, ils peuvent causer des lésions nerveuses aux nerfs des sinus des patients. Un nouvel implant dentaire nécessite environ six mois pour guérir correctement à l’intérieur de l’os. Idéalement, les deux se connectent et fusionnent une fois qu’une nouvelle dent a été installée avec succès.